Les Stars de la Foire d’Auxerre : Jessy Matador.

Une Soirée Dance électro de folie vous attend le 15 septembre à 20 heures à la Foire d’Auxerre avec la star Jessy Matador qui va venir mettre le feu sur la grande scène d’Auxerrexpo où il se produira pendant deux heure sur une scène géante spécialement aménagée pour l’occasion.

jessy2

Originaire de la République démocratique du Congo, Jessy Matador a grandi à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), à Vanves (Hauts-de-Seine), dans le quartier du Luth à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) puis s’installe à Stains en Seine-Saint-Denis

Il entreprend une carrière de danseur en 20011 et intègre plus tard le groupe « Les Cœurs brisés » sous la direction de Dany Engobo avec qui il partira en tournée aux États-Unis, au Congo, en Grande-Bretagne, en Italie et au Canada.

En 2005, il décide de créer son propre groupe, qu’il nomme La Selesao, composé de Dr.Love & Linho (alias Les Jumo) et Benkoff. Ils feront alors entre autres la première partie de Magic System. Fin 2007, ils signent chez Oyas Records puis au printemps 2008 chez Wagram Records.

Il sort un premier single Décalé Gwada en juin 2008, devenant l’un des succès de cet été(14e des charts en France). S’ensuivra le 24 novembre 2008 la sortie de l’album Afrikan New Style, nom du nouveau style musical hybride qu’il présente et qui mêle des musiques aux influences africaines et antillaises avec des sonorités plus urbaines2. On retrouve dans ce style du coupé-décalé, du zouk, du ndombolo, du kuduro, mais aussi du dancehall ou du hip-hop. En décembre 2008 sort le deuxième single Mini Kawoulé (16edes charts en France). Dans la même année, sort le single Afrikan Free Style avec Anges d’Afrik.

En 2009, il sort le single Ya Ka Demander. Il produit ensuite le single Zamounda tu peux pas test de La Selesao.

Le 19 février 2010, France Télévisions et la Sacem choisissent Jessy Matador comme représentant de la France au 55e Concours Eurovision de la chanson3 aux dépens de Christophe WillemEmmanuel Moire et Julie Zenatti (l’annonce est faite par le directeur de l’unité jeux et divertissements de France 3 Nicolas Pernikoff, invité sur Europe 1). Lors de la finale du Concours Eurovision, le 29 mai 2010 à Oslo en (Norvège), il interprète Allez ola olé, une chanson écrite et composée par H. Ducamin et J. Ballue. Il est accompagné sur scène par ses choristes, ses danseurs et de la chanteuse Jessie Fasano qui interprète un couplet en solo. Au terme du vote final, il se classe à la 12e place sur 25 participants. Ce titre est le premier extrait de son second album intitulé Electro Soukouss sorti le 14 juin 20104 avec lequel il est disque d’or avec 220 000 singles vendus[réf. souhaitée]. Ce titre servira de tube de l’été à France Télévisions et de promotion pour la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud.

jessy1

 

Du 15 octobre au 18 décembre 2010, il est juré aux côtés de Bruce Ykanji et de Malika Benjelloun dans la première saison du talent show Dance Street présenté par Audrey Chauveau sur France Ô.

En 2011, il forme un groupe de danse exclusivement féminin : les Mata Girlz. Il s’entoure de danseuses professionnelles telles qu’Adja Biuty, Nina Lago, Juju Jeffers, Raicha Mundélé, Dyne C, Moustiik et Kamissa, et fait avec elles la tournée des discothèques.

Le 11 juin 2011, Jessy Matador représente la République démocratique du Congo, aux côtés de Werrason et Fally Ipupa, lors de la Nuit Africaine célébrée au Stade de France.

En 2011, il apparaît dans le clip de la chanson Logobitombo de Moussier Tombola.

2013, sortie de son titre Touché coulé en featuring avec Raicha Mundélé.

Le 1er juillet 2013, sort la compilation Tropical Family. Elle comprend le titre Angela, reprise du groupe Saïan Supa Crew, qu’il interprète avec Zifou5.

Le 8 juillet 2013, il publie son troisième album prénommé Authentik6.

En septembre 2013, il entre en studio avec le producteur Mounir Belkhir, pour l’enregistrement du single Echo en featuring avec la chanteuse Lylloo.

Il produit aussi le groupe la Synesia.

La chanson Zumba He Zumba Ha (Remix 2012), écrite par Mounir Belkhir, qu’il chante en featuring avec Luis Guisao sur la musique de DJ Mam’s est utilisé dans une scène du film Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? de Philippe de Chauveron sorti en 2014.

Durant l’été 2014, il apparaît dans deux programmes de téléréalité de NRJ 12 : Allô Nabilla : En Famille à Paris dans lequel il est invité à la pendaison de crémaillère de cette dernière ; puis dans L’Île des vérités 4 en tant que guest star.

En 2015, il sort le single Johnny Bilayo.

En 2016, il fait ses débuts au théâtre dans La Fuite [archive] de Driss Homet7, mise en scène de l’auteur8, au Théâtre La Reine Blanche [archive] à partir du 10 avril à Paris.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s